Le compostage individuel

Le compostage individuel est une solution simple pour composter, en bac ou en tas, dans son jardin.

Composter en bac

Illustration composteur en bois

Un site de compostage individuel peut être réalisé avec un ou deux bacs :

Le premier bac

permet de stocker la matière sèche (broyat de branches séchées, feuilles mortes, pelouse séchée, brindilles sèches).

Ces matières brunes / carbonées, appelées également “structurants”, permettent :

  • d’apporter de l’oxygène grâce à l’enchevêtrement des fibres le constituant,
  • de réguler l’humidité : absorbe l’humidité en surplus et en apporte si besoin (à condition que ces matières soit elles-mêmes humidifiées),
  • l’équilibre nutritif : avec les éléments azotés à 70% et 30% de matière carbonée.

Le second bac

permet, quant à lui, de déposer les déchets de cuisine et de table et les déchets du jardin compostables.

Nous y ajouterons 1/3 de matière carbonée. Au bout de 6 à 10 mois, les éléments seront décomposés, la faune du compost aura donc disparu : le compost est mûr et peut être utilisé au jardin !

Le compost mûr ressemblera à du terreau (une structure grumeleuse et noire) et aura une bonne odeur de terre. Il ne sera plus habité par des vers de terre car ceux-ci auront fini leur travail

Le bac peut être en bois ou en plastique, s’acheter dans le commerce, récupéré au sein de votre collectivité en charge de la gestion des déchets (gratuitement ou contre une participation) ou se fabriquer.
Le compost sera ainsi protégé du soleil et de la pluie. Le processus sera plus rapide qu’en tas car le bac maintient la chaleur. Il est important de le placer à même la terre, de façon à faciliter la montée des micro-organismes.

Ce format de composteur peut convenir pour les foyers en maison, avec un jardin, mais aussi s’implanter au pied d’immeubles pour du compostage partagé entre voisins.

On mettra alors 3 bacs pour gérer une plus grande quantité d’apports et créer une aire de compostage partagé.

Composter en tas

Andain en forme de tas

Il est aussi possible de composter en tas, pour les personnes qui ont un grand jardin. C’est la façon la façon la plus simple de composter car elle ne nécessite aucun matériel.

Les +

  • économique et facile à installer
  • pas de contrainte de volume

Les

  • le tas n’est pas protégé des intempéries, du soleil et des animaux (chiens, chats, rongeurs)
  • n’est pas très esthétique
  • il faudra veiller à le recouvrir d’une bâche en géotextile ou d’une couche de branchages afin de limiter le lessivage des éléments nutritifs contenus dans les matières en décomposition et de polluer les sols et nappes souterraines

Toutes les fiches sur le compostage

Découvrir nos formations

  • Maître Composteur

    Un maître composteur met en œuvre et coordonne les opérations de prévention et de gestion de proximité des biodéchets ménagers et assimilés. Il intervient sur la gestion domestique et sur les opérations de compostage partagé ou en établissement. Il est référent technique sur l’ensemble des opérations et animateur des relais de terrain qu’il mobilise pour mener à bien les projets.

  • Guide Composteur

    Un guide composteur est un ambassadeur de la P-Gprox. Il est une personne ressource sur son territoire et inscrit son engagement dans la gestion de la matière organique, dans la gestion domestique comme dans les opérations de compostage partagé et autonome en établissement.

  • Référent de Site

    Un référent de site est une personne ressource sur son site de compostage. Il est impliqué dans l’information des usagers et la conduite globale du dispositif de compostage partagé ou autonome en établissement.